Carnet de route

2017-12-21 Deux Chasseron pour le prix d'un

Le 21/12/2017 par Serge Deprez

La pluie annoncée pour jeudi ne devait arriver que vendredi donc nous en profitons pour nous diriger une nouvelle fois, la cinquième, vers le Chasseron en ce début d'hiver bien enneigé. Maurice 81 ans et Gégène 70 ans répondent présents à mon invitation et nous décidons pour changer un peu d'itinéraire de partir de Buttes à 770 m.

Nous chaussons les skis à 9h00 et c'est parti pour une première grimpette sous des arbres magnifiquement embellis par la poudreuse pour atteindre le point 1438 m de la crête menant aux Roches Blanches. Premier dépeautage suivi d'une descente dans une neige de rêve jusqu'aux environs de La Dénériaz Dessus vers 1250 m. Après avoir remis les peaux nous remontons les prairies des Roches Eboulées en passant à proximité du chalet éponyme puis arrivés sur la crête nous nous dirigeons une première fois vers le sommet du Chasseron à 1607 m. 

Nous avions prévu de nous restaurer au sommet mais une bise fraîche nous contraint à nous abriter un peu et finalement c'est assis sur la Pierre de la Paix au sud du sommet que nous mangeons notre casse-croûte agrémenté d'un petit Côtes-du-Rhône, histoire de faire de beaux virages comme dira Gégène. Une charmante et coquette autochtone nous ayant tenu compagnie quelques instants nous prenons congé d'elle pour nous diriger vers les Petites Roches à 1583 m en longeant les rochers de la crête principale du Chasseron.

Deuxième dépeautage et descente superbe jusqu'à Les Auges à 1220 m. Nous allons repeauter une troisième fois pour entreprendre une deuxième ascension du sommet du Chasseron en passant par Le Sollier, la Merlax et le col toujours un peu verglacé où je ferai quelques marches pour aider notre octogénaire à franchir les 10 derniers mètres. Le sommet atteint nous ôtons une nouvelle fois les peaux pour repasser par le chalet des Roches Eboulées. La neige commençant à devenir lourde à skier nous abrégeons un peu la descente pour économiser Maurice en nous dirigeant vers la source de la Dénériaz à 1320 m où nous remettons une dernière fois les peaux pour attaquer les 100 m qui nous séparent du haut des pistes de ski de la Robella.

Deux nouvelles « varappeuses » nous rejoignent et c'est en leur compagnie que nous ferons notre ultime descente pour rejoindre Buttes en passant par la Petite Robella et en nous laissant glisser sur la route. Il est 16h30 lorsque nous atteignons la voiture après avoir parcouru quelque 1650 m de dénivelé : bravo Maurice pour un des plus longs Chasseron en ce jour le plus court de 2017. 

Photothèque complète







VARAPPE ET MONTAGNE MORTEAU AFFILIE FFCAM
16 RUE LOUIS PERGAUD
25500  MORTEAU
Contactez-nous
Tél. 03 81 67 45 76
Permanences :
jeudi 20h30 à 22h00
Agenda