Carnet de route

2021-01-12 Un beau Chasseron en mode tricotage

Le 12/01/2021 par Christelle Boissenin

Voici encore un beau Chasseron réalisé en mode tricotage, version Serge, dans le froid, sous la neige, le brouillard par moment et avec le vent. Après un départ à 7h35 de Morteau pour 6 personnes, nous retrouvons nos autres coéquipiers de Varappe et nos acolytes du CAF de Besançon à Buttes au bas du télésiège de la Robella situé à 770 m. 

Nous sommes finalement 15 participants, 10 de Varappe, 5 du CAF de Besançon et pour une fois la gente féminine est bien représentée, nous sommes 6 femmes pour 9 hommes. Divisés en 2 groupes, encadrés d’une part par Florence du club de Besançon et d’autre part par Serge, avec chacun un co-encadrant équipé de son application Swisstopo pour guider le groupe.

Prêts pour le départ à 8h45 et c'est parti pour une série de montées et descentes, que je nommerais en terme plus ludique, tricotage avec plusieurs peautages et dépeautages. Skis aux pieds, nous nous dirigeons d'abord vers la Grande Robella à 1269 m, pour atteindre après une traversée de forêt le sommet des arbalètes à 1438 m et un peu plus loin sur la crête, nous ôtons les peaux une première fois pour descendre en direction de la Dénériaz Dessus. Nous remettons les peaux vers 1300 m pour remonter les Roches Éboulées jusqu'au point 1449 m et de là nous regagnons le sommet du Chasseron, point culminant de notre périple à 1606 m. 

Nous l’atteignons vers midi dans le brouillard, le vent et la neige. Puis après une brève pause pour dépeauter à l’abri de l'hôtel du Chasseron, ce dernier étant fermé pour cause COVID-19, nous décidons de repartir en longeant la crête jusqu'au point 1540, pour entreprendre une belle descente dans une neige poudreuse jusqu'à la Merlaz à 1332 m. Les peaux sont recollées pour rejoindre le chalet-restaurant du Sollier à 1371 m, à nouveau ôtées pour descendre dans une superbe neige deux petites combes discrètes jusqu’au point 1217, avant de remonter d’une cinquantaine de mètres pour arriver aux Auges où nous décidons de nous installer pour un piquenique bucolique.

Olivier, en futur paysan, s’installe sur le siège du vieux tracteur tandis que les autres trouvent des bancs et même de la paille pour s’isoler les pieds du froid et du sol. Dans une bonne ambiance nous pouvons nous réchauffer, nous nous hydratons et faisons le plein d’énergie calorifique de sorte à reprendre quelques forces pour la suite du parcours. Peu avant 14h00, la caravane s'ébranle à nouveau pour regagner le sommet des Petites Roches à 1580 m puis glissant toujours sur nos peaux de phoque avec le vent plus ou moins dans le dos, nous rejoignons une nouvelle fois le sommet du Chasseron. Dernier dépeautage avant d’entamer une belle descente pour rejoindre le sommet des arbalètes puis Buttes que nous atteignons à 16h30 en dévalant la piste de ski alpin recouverte de 20 cm une neige de rêve. 

Un joli périple de quelque 1500 mètres dans une bonne ambiance conviviale, attentionnés et bienveillants les uns envers les autres. Mais le retour, qui à Morteau vers 18h00 juste avant le couvre-feu, qui à Besançon aux alentours de 20h00, ne sera pas un long fleuve tranquille, les conditions de circulation s’avérant particulièrement difficiles sur les grands axes.

Merci à Florence et Serge pour cette super idée de sorties entre nos deux clubs.

Photothèque complète







VARAPPE ET MONTAGNE MORTEAU AFFILIE FFCAM
16 RUE LOUIS PERGAUD
25500  MORTEAU
Contactez-nous
Tél. 03 81 67 45 76
Permanences :
jeudi 20h30 à 22h00
Agenda