Carnet de route

2021-06-30 Une Areuse particulièrement déchainée

Le 30/06/2021 par Marie-Thérèse Sauge et Yves Jacquet

Météo indécise pour le départ, on y va plus puis après un petit coup de pouce de Yves, on y va et Serge nous donne le feu vert ! Finalement nous partons à 5.

Nous posons la voiture à la Ferme Robert et nous entamons la descente sur un sentier assez glissant pour rejoindre les gorges de l’Areuse au niveau du Saut de Broc. Quel panorama nous attend ! L'Areuse en folie, des mètres cubes d'eau dévalent pour aller s'écraser contre les rochers dans un bruit assourdissant ! Le beau temps nous accompagne tout au long de ces gorges, toujours aussi magnifiques !

Quittant les gorges au niveau d’une usine hydroélectrique, nous entamons la montée sur un chemin assez raide mais nos estomacs commencent à tambouriner ! Nous décidons d'aller jusqu'au Pré de Treymont, et là, surprise, une petite clairière aménagée de bancs et de tables où nous pouvons faire une pause pour satisfaire nos estomacs.

Nous repartons et nous devons prendre une décision pour la suite de la balade : accéder au chemin des crêtes des Rochers des Miroirs ou retour sur la Ferme Robert en passant sous les falaises ? Nous choisissons le chemin de crête et 400 m de dénivelé positif nous attend. Peu après, nous arrivons devant un panneau « Sentier du Réservoir, escarpé et raide sur 1 km » : c'est l'inconnu pour tous et malgré la présence de chaines et de câbles à flanc de falaise, il faut être bien prudents avec des passages très délicats, mais tout s’est bien passé avec l'aide de Serge !

A la sortie nous débouchons sur une belle vue sur Boudry et le lac de Neuchâtel et je regarde mon compteur : nous avons atteint les 16 km et vu que nous n'avons pas prévu de bivouaquer nous décidons de continuer ! Notre ascension se poursuit sur un sentier assez raide qui nous mène à 1275 m au point culminant de la crête des Rochers des Miroirs. Surprise ! Le brouillard a envahi la vallée et nous prive de vue !

Une petite averse vient nous rafraichir et nous poursuivons sur un chemin très agréable jonché de feuilles et de bourgeons de sapins, signes des orages violents de ces derniers jours. Au Signal du Lessy à 1387 m, nous entamons la descente pour arriver à notre point de départ. Je regarde à nouveau mon compteur nous avons atteint 25 km, sous le sourire malicieux de Serge !

Tout le monde était ravi ! Un grand merci à Serge pour cette belle randonnée, dans l'inconnu !

Marie-Thérèse

C'est avec beaucoup de chance que nous avons fait cette très belle balade. Serge nous envoie un message vers 7h30 pour nous informer qu’il annule la randonnée, à cause de la météo. Je l'appelle vers 8h15 pour lui dire que le soleil est au Crêt l'Agneau, donc changement de programme, il décide de partir.

A 9h00, nous nous retrouvons à 5 au local et aurions dû retrouver 3 autres personnes à la Ferme Robert mais qui ont finalement renoncé à venir. Après ¾ d’heure de voiture nous arrivons à notre point de départ où il ne pleut pas et prenons un chemin pentu pour rejoindre les gorges de l'Areuse au niveau du Saut de Broc. La rivière est furieuse et le bruit de l’eau assourdissant.

Le paysage est magnifique, même le soleil est au rendez-vous. Nous passons vers une usine hydroélectrique qui produit beaucoup de courant. Nous suivons le sentier des gorges, le parcours est superbe avec des montées et descentes par des escaliers en bois très bien entretenus. Après être passés à Champ du Moulin, nous traversons plusieurs fois la rivière par des ponts et passerelles en pierre ou en bois.

Une heure après nous passons rive droite pour remonter en direction des Rochers des Miroirs. Nous nous arrêtons pour manger sur une table à côté de la cabane des « cantines » à Pré de Treymont. Après le repas nous reprenons la montée avec deux possibilités, passer sous les Rochers des Miroirs ou au-dessus. Après le vote, nous décidons de prendre le sentier des grimpeurs expérimentés. La pente est raide, parfois très dure avec sous nos pieds des couloirs impressionnants, des câbles ou des barres de fer ! Nous franchissons un passage très difficile où Serge aide Hugo, Marie-Thérèse, Catherine et moi-même à franchir l'obstacle. Je suis de même que Hugo un peu apeuré.

Ouf !!! Après 1 km de section difficile nous sommes sur le sentier des crêtes. Nous avons la chance de voir les lacs de Neuchâtel et de Bienne ainsi que les Alpes Bernoises. Dommage, car une demi-heure après, la brume et la bruine nous empêchent de voir les gorges de l’Areuse en contre-bas. Nous passons à la Grande Ecoeurne puis à la Petite Ecoeurne. Ensuite nous marchons dans les pâturages avec les vaches comme compagnie et nous trouvons un gigantesque rose des près. Pour terminer nous redescendons sur un chemin pentu à la Ferme Robert après avoir fait environ 25 km et 1100 m de dénivelé. 

Une si belle journée, merci à Serge

Yves 

Photothèque complète







VARAPPE ET MONTAGNE MORTEAU AFFILIE FFCAM
16 RUE LOUIS PERGAUD
25500  MORTEAU
Contactez-nous
Tél. 03 81 67 45 76
Permanences :
jeudi 20h30 à 22h00
Agenda