Carnet de route

2020-09-16 Le Chasseral par la Combe Grède

Le 16/09/2020 par Christiane Mainier

Une belle journée s'annonce ce mercredi 16 septembre 2020, pour les 13 randonneurs qui se retrouvent sur le parking au bas de la Combe Grède (760 m) ; après une petite crainte, en effet au village de Villeret, il est indiqué que les voitures doivent stationner sur les parkings au village, ouf ! C'est surtout le dimanche et durant la pleine saison d'été.

A 9 h 35, le groupe s'engage sur le chemin qui mène à la Combe Grède, bon chemin large au départ, ensuite le sentier se rétrécit et devient de plus en plus escarpé et pentu. Pour autant, c'est toujours le temps des causettes dans le groupe. Plus loin, il faut monter des échelles, en 3 tronçons. Au terme de la montée des échelles, une petite pause s'impose (surtout pour les derniers randonneurs) avec toujours les mêmes bonne humeur et convivialité.

A la sortie de ce sentier escarpé, le terrain devient plus accueillant et les randonneurs atteignent sans difficulté un replat « Le Pré aux Auges » 1266 m, qui invite à faire un petit ravitaillement avant la montée finale au Chasseral.

Après quelques centaines de mètres, se trouve un panneau indiquant plusieurs possibilités pour continuer vers le Chasseral. Les 13 randonneurs choisissent de monter par la Métairie de Morat (1461 m) en empruntant un chemin à travers les pâturages. A partir de la métairie de Morat, il convient de poursuivre par une sente à droite, toujours à travers les pâturages, ce qui permet de contourner le Petit Chasseral (1571 m). Et, après une descente facile, dans la combe en contrebas du Chasseral, les randonneurs suivent la route, jusqu'au sommet de la crête, et là, virage à gauche, pour découvrir et atteindre le sommet du Chasseral, tout à proximité. Il est 12 h 35.

C'est l'heure du casse-croûte, le petit groupe s'installe, vers la terrasse au sommet, et profite de ce moment pour admirer le paysage : les 3 lacs (Bienne, Neuchatel, Morat) d'un côté et de l'autre St-Imier et le Mont Soleil avec ses éoliennes, et au loin... chez nous, le Haut Doubs, avec le plateau du Russey ou de Maiche, peut-être ? , chacun donnant son avis !

A 13 h 30, le petit groupe s'apprête et entame la descente en s'orientant vers l'Hotel du Chasseral (1548 m) et poursuit la crête jusqu'au Col du Chasseral (1507 m), arrivée dans un virage de la route de St Imier. Au col, c'est le temps de la photo souvenir. Après une matinée de grand soleil, le ciel commence à se couvrir et en face, au-dessus de St-Imier, le temps semble tourner à l'orage.

Mais, pas de soucis, quelques randonneurs assurent que l'orage ne viendra pas jusque-là ! A partir du col, descente à droite soit par la route ou alors par le chemin marqué dans la pâture parallèle à la route (c'est mieux pour les pieds!) pour retrouver le sentier balisé – direction Villeret en contrebas. Ainsi, le groupe retrouve assez vite le carrefour des sentiers rencontré le matin et prend la direction St-Imier-La Corne sur la gauche. L'intérêt de la randonnée est de ne pas faire la descente de la combe Grède au retour.

A partir de là, la descente s'effectue facilement avec un temps d'arrêt au Belvédère de la Corne (1333 m) petite remontée à droite du chemin, le belvédère offre une vue sur la Combe Grède. Le groupe continue ensuite en passant à la métairie des Plânes (1289 m) et la métairie du Renard (1116 m). Pour terminer, il faut emprunter un sentier qui descend rapidement en forêt et qui traverse plusieurs fois la route de St-Imier. Joyeusement, les randonneurs rejoignent le bas du sentier de la Combe Grède et retrouvent le parking du départ, il est 16 h 45. Et pas de pluie !

Belle randonnée, belle journée. Merci à Jean-Paul et à tous les participants.

Photothèque complète







VARAPPE ET MONTAGNE MORTEAU AFFILIE FFCAM
16 RUE LOUIS PERGAUD
25500  MORTEAU
Contactez-nous
Tél. 03 81 67 45 76
Permanences :
jeudi 20h30 à 22h00
Agenda