Carnet de route

2020-08-13 Initiation alpinisme au Susten

Le 13/08/2020 par Pascal Barrand

En ce mercredi 12 août, nous partons à 6 heures 30 pour une initiation alpinisme dans le massif du Susten et déjà un peu de stress m'accapare car des orages sont annoncés dans la région pour ces deux prochains jours. Nous sommes 8, Mireille, Julie, Philippe et sa compagne Marie, Thierry, Jean-Paul alias JP (prononcez Djipi), Serge et moi.

Après environ 3 heures de route nous arrivons à Steingletscher puis nous nous arrêtons sur le parking Umpol en contre-bas du glacier. Nous nous préparons et commençons notre ascension pour rejoindre la cabane Tierbergli 700 mètres plus haut. Tout se passe bien, pas un nuage à l’horizon et le refuge se dévoile à nous vers midi.

Après un bon pique-nique, Serge nous propose un premier sommet, le Vorder Tierberg culminant à 3090 m. Ayant rejoint le glacier quelques mètres sous la cabane, nous nous équipons et formons 3 cordées : Serge avec Mireille, Philippe avec Marie et Julie, JP avec Thierry et moi. Nous démarrons notre courte escapade de 300 mètres à 14 heures pour atteindre le sommet en un peu plus d’une heure : sommet très exigu dominant l'impressionant cirque glaciaire du Trift.

Au retour Philippe propose de faire un atelier « mouflage » : deux broches sont vissées dans la glace pour installer un mouflage x 3 et un autre x 7, plus compliqué à confectionner. Thierry et Marie simulent une chute dans une crevasse et nous pouvons nous rendre compte de la différence d’efficacité des deux systèmes.

Il est 17 heures lorsque nous rejoignons notre refuge pour prendre une boisson fraîche puis nous nous installions dans notre dortoir : en raison de la Covid-19, les couchages ont été aménagés en larges box individuels séparés par une paroi en bois. Le repas est servi à 18 heures 30, petit apéro offert par la gardienne, cuisine et service irréprochables. Après le repas le petit déjeuner est fixé à 4 heures pour un départ à 5 heures car des orages sont prévus à partir de 13 heures. La nuit se déroule bien, seuls quelques grincements et couinements du bois font charrier et sourire.

Le lendemain les horaires sont respectés, nous partons pour notre deuxième sommet, le Sustenhorn à 3502 m, avec les mêmes cordées que la veille. Il fait encore bien sombre et seule une petite lumière au loin, celle d’un guide avec son client, nous donne un point de repère. Nous arrivons au sommet à 8 heures tous ravis et émerveillés. La descente se passe bien hormis pour Mireille qui, passant une jambe à travers un pont de neige, a une grande frayeur pour son genou. Nous arrivons au refuge à 10 heures pour récupérer nos affaires et nous restaurer puis nous redescendons à la voiture que nous retrouvons à 12 heures 30. Après nous être changés et rafraîchis nous reprenons la route à 13 heures et 15 minutes plus tard la pluie fait son apparition en redescendant dans la vallée.

Le retour à Morteau se passe bien, un grand merci à tous pour ces deux jours inoubliables, à Thierry et Philippe pour le voyage et à Serge pour la logistique et la maîtrise de tout, de la traduction à la météo.

Photothèque complète







VARAPPE ET MONTAGNE MORTEAU AFFILIE FFCAM
16 RUE LOUIS PERGAUD
25500  MORTEAU
Contactez-nous
Tél. 03 81 67 45 76
Permanences :
jeudi 20h30 à 22h00
Agenda