Carnet de route

2020-02-22 Week-end initiation au Grand-St-Bernard Jour 1

Le 22/02/2020 par Séverine Arnaud

Après un réveil aux aurores, nous voilà partis en 2 convois, l’un de Morteau, l’autre de Maîche avec au total les 15 personnes inscrites pour aller manger du dénivelé au Grand-St-Bernard. Tout s’annonce bien : la météo est donnée belle et douce avec un peu de vent prévu pour le dimanche et nos « covoitureurs » sont plein d’entrain.

Après trois bonnes heures de route et une pause café avant Martigny, nous voici arrivés à Bourg-St-Bernard où, à l'entrée du tunnel, nous découvrons un parking plein à craquer. Il va y avoir du monde autour de nous dans ces belles montagnes. Une fois les 3 groupes organisés et les vérifications d'usage faites, nous partons à l’assaut de la route du col enneigée qui nous sert de guide jusqu’au départ de belles pentes.

Il est vrai que nous sommes déjà à notre troisième sortie d’initiation, alors Manu nous a prévu un petit détour avant la destination finale : le Col Ouest de Barasson. La montée se fait sans trop de difficultés et nous atteignons le sommet rapidement. Les plus courageux décident de repartir chercher les derniers pour ensuite, tous nous retrouver au col. Le panorama est magnifique avec une vue à 360° et en particulier sur les massifs du Mont Blanc et du Grand Paradis. La descente se fait rapidement sur une neige froide et glacée par endroits mais sans incident. Après ces efforts, la pause déjeuner est bien méritée : chacun déguste son pique-nique et nous avons même le plaisir de partager une bouteille.

Le temps se réchauffe et il faut nous remettre en route pour clôturer la montée jusqu’à l’Hospice du Grand-St-Bernard. En une petite heure c’est bouclé et Manu (encore lui) ainsi que Serge et Philippe nous ont concocté un petit exercice de recherche de DVA à ski. Pendant que Philippe nous fait remonter 150 mètres de dénivelé supplémentaire, nos deux autres encadrants enfouissent un DVA sous plus d’un mètre de neige. A tour de rôle nous descendons à la recherche du premier signal de cet engin pour terminer avec la phase en croix « AU RAS DU SOL !!! », Serge, le talkie-walkie à l’oreille et Manu, le chrono à la main pour nous indiquer qui paiera l’apéro ce soir. De beaux scores ont été réalisés mais je préfère taire les temps de recherche de chacun : tout ce qui s’est passé au Grand-St-Bernard reste au Grand-St-Bernard !

Après un débriefing de l’exercice très enrichissant suivi d'une démonstration de sondage par Manu et d'une séance de pelletage pour récupérer le DVA, nous voilà enfin délivrés de toute contrainte et nous nous ruons à l’hospice poser notre matériel et surtout les sacs qui nous ont talé le dos depuis ce matin. Nous sommes invités par les moines à déguster le thé de bienvenue que certains complètent par une mousse bien méritée. Nous prenons possession du dortoir et les douches chaudes nous délassent bien. Temps libre jusqu’à 19h30 : certains se prélassent dans le salon à jouer aux échecs, d’autres dégustent des spécialités apportées tout spécialement du Haut-Doubs, d’autres encore visitent le musée.

L’heure du repas a sonné et nous nous attablons autour d’un délicieux repas. En guise de digestif, les moines nous proposent diverses activités : la messe, la visite du musée et du trésor ou la projection d’un film sur la vie à l’Hospice datant de 1936. Beaucoup choisissent cette dernière option… Puis tout le monde bien fatigué regagne petit à petit son lit où il espère s’endormir et sombrer dans un sommeil profond bercé par ses rêves d’altitude et … Chut, il est l’heure d’essayer de dormir et de faire abstraction des ronflements de … !!!

Bonne nuit (ou presque) et à demain pour de nouvelles aventures. 

Photothèque complète







VARAPPE ET MONTAGNE MORTEAU AFFILIE FFCAM
16 RUE LOUIS PERGAUD
25500  MORTEAU
Contactez-nous
Tél. 03 81 67 45 76
Permanences :
jeudi 20h30 à 22h00
Agenda