Carnet de route

2019-07-16 L'Avenue des Chamois

Le 16/07/2019 par Michel Paulin

Pour notre sortie escalade de cette semaine, Serge a choisi un menu de choix : les Gastlosen. Cette chaîne située dans les Préalpes Fribourgeoises fait une quinzaine de kilomètres de long. Les amateurs de randonnée pédestre peuvent en faire le tour en une journée, mais ce sont ses prodigieuses aiguilles d'un calcaire de grande qualité, tantôt gris tantôt ocre, qui nous amène aujourd'hui en ce lieu, comme de nombreux autres grimpeurs du monde entier.

Les aléas de la vie quotidienne ayant rendu nos compagnons de cordée habituels indisponibles nous ne sommes que deux au rendez-vous. Serge me propose le choix entre deux voies : « L'Avenue des Chamois » du côté de la Dent de Ruth ou « Salü Jan » à la Pfadflue. Un peu effrayé par les passages en 5c et 6a de cette deuxième voie, j'opte pour la première. Nous l'avons déjà faite il y a quelques années, mais la beauté des lieux et le peu de souvenir que j'en garde (Eh oui, Alzheimer me guette...) me garantit le même plaisir.

Après 2 heures 30 de route et une petite heure de marche d'approche, nous voici donc au pied de la voie. Serge me propose de monter en réversible. La plupart des 10 longueurs étant en 4c, j'accepte cette honnête proposition mais c’est à lui de commencer. Puis vient mon tour de prendre la tête. Le franchissement d'un ressaut me vaut un petit dévissage heureusement sans conséquence : ça commence bien ! J'attaque avec appréhension une longue traversée oblique déroutante : où sont les prises ? La plupart du temps il n'y en a pas ou si peu ! Il faut se contenter de poser mains et pieds bien à plat sur les dalles. Les mouches ont bien de la chance de savoir faire cela dès la naissance.

Dans d'autres passages la roche est striée de cannelures plus ou moins profondes dans lesquelles nous pouvons coincer les pieds, tellement bien qu'il est parfois difficile de les en retirer. Mais finalement, lentement, avec application, je progresse jusqu'au relais. Puis nous continuons notre bonhomme de chemin, en nous retournant de temps en temps pour admirer le superbe paysage qui est dans notre dos : Altels, Wildstrubel, Wildhorn et au loin le Weisshorn.

Après 3 heures 30 de grimpe, nous arrivons au sommet : une petite pointe nommée Motteux Péteux culminant à 2104 m entre la Pointe de Savigny et la Dent de Ruth. Après un petit casse-croûte, nous enchaînons une suite de 9 rappels qui nous ramènent au point de départ où quelques marmottes saluent notre arrivée.

Voilà encore une bien belle journée d'escalade !

Photothèque complète







VARAPPE ET MONTAGNE MORTEAU AFFILIE FFCAM
16 RUE LOUIS PERGAUD
25500  MORTEAU
Contactez-nous
Tél. 03 81 67 45 76
Permanences :
jeudi 20h30 à 22h00
Agenda