Carnet de route

2019-06-01 La GTJ du Col de la Faucille à Bellegarde sur Valserine

Le 01/06/2019 par Mireille Duprey

1er jour : du Col de la Faucille au Refuge de la Loge. 

Départ matinal de Morteau pour nous rendre à notre point de rendez-vous où nous allons retrouver Eric, le seul homme du trek accompagné de 4 femmes. Nous partons du Col de la Faucille vers 10h40 et prenons la direction du Petit Montrond puis du Grand Montrond culminant à 1614 m avec une vue splendide sur la vallée de Gex. Nous continuons à grimper en suivant les crêtes en direction du Colomby de Gex à 1688 m d’altitude d’où nous pouvons admirer le massif du Mont-Blanc et toute la chaîne des Alpes ainsi que Genève et le Lac Léman. Nous entamons la descente et continuons en direction du Col du Crozet, traversons plusieurs névés sur notre chemin pour ensuite arriver vers 16h30 au terme de notre première étape, le Refuge de la Loge.

Environ 6 heures de marche pour parcourir 13,5 km et 630 m de dénivelé positif sous une météo ensoleillée avec parfois un peu de vent au sommet.                                                

2ème jour : Du Refuge de la Loge au Gite de la Gentiane à Menthières.

Départ à 8h20 du Refuge de la Loge qui ne nous laissera pas un souvenir impérissable… et direction le Crêt de la Neige 1717 m que nous atteignons à 10h00 pour bénéficier d’une vue panoramique de 360° avec entre autres le Mont-Blanc et le jet d’eau de Genève. Petit pas de désescalade amusant et à la fin du chemin, vers 10h15, nous tombons sur un panneau d’interdiction du 1er décembre au 30 juin pour préserver les grands tétras : nous n’avons pas emprunter le bon sentier mais nous n’avons pas vu de fourche. Nous arrivons sur le Balcon du Léman et la neige a disparu depuis peu car le sol est couvert de crocus. Pas d'animaux seulement un faucon en vol stationnaire, un milan et un couple de buses... survolant de nombreuses orchidées et gentianes. Nous profitons de la randonnée et du super temps pour travailler la lecture de carte : les fameuses croupes, combes, dolines et procédons même à des relevés d’azimuts. Nous passons devant une croix métallique avant d’atteindre vers 10h45 le Reculet point culminant du Jura à 1719 m puis descendons en direction du Refuge de Gralet à 1460 m et du Refuge de la Poutouille à 1446 m atteint à 15h15 : nouvelle vue sur le Mont-Blanc, les Grandes Jorasses avec la Dent du Géant et l'Aiguille Verte.

Super accueil à notre arrivée au Gite de la Gentiane. En attendant le Macvin à faire découvrir à Éric, savoyard d'adoption, nous révisons les nœuds : cabestan, demi-cabestan, double pêcheur, etc. Un excellent repas, qui va nous changer de la veille, pour agrémenter une bonne soirée sympa conclue avec un p'tit coup de Genépi, histoire de nous remettre de ces 19,6 km et 585 m de dénivelé positif parcourus en 8h45.

3ème jour : de Menthières à Bellegarde sur Valserine.

Dès 8h15 à la fraîcheur matinale de Menthières 1090 m, nous décidons, plutôt que de suivre la GTJ, de prendre le chemin des écoliers en gravissant la piste de ski pour atteindre le chalet du Sac à 1510 m. Nous retrouvons la vue sur les Alpes avec le Mont-Blanc et sur les monts du Jura où nous étions hier. L'alpage est paisible et en passant par le Chalet d’Ecorans puis la Pierre à Fromage nous arrivons au Grand Crêt d’Eau à 1592 m. Le magnifique panorama nous retarde et nous profitons à nouveau de cette vue sur les Alpes dn face de nous, le Rhône à gauche et la Valserine à droite. Il est temps de repartir et d’entamer la grande descente à travers un alpage verdoyant et fleuri puis par la vie des vaches. Nous descendons encore pour atteindre une superbe forêt de feuillus et à l’ombre des derniers arbres, savourons notre dernier pique-nique.

Puis c’est l’arrivée dans la partie civilisée de la randonnée : hameau de Métral et village de Lancrans, descente vers les pertes de la Valserine, une curiosité à ne pas manquer. Nous suivons le cours d'eau de la Valserine avec un parcours aménagé de ponts, escaliers et rambardes jusqu'à la gare de Bellegarde sur Valserine à 361 m. A 15h15 le bus nous ramène à Gex, une heure de trajet pendant laquelle nous admirons les monts du Jura depuis la vallée. A Gex c’est la fête de l’oiseau, le grand tétras, et, à la descente du bus une fanfare nous accueille, petit moment de distraction. Nous remontons au Col de la Faucille en jeep tout en remerciant Eric et reprenons le chemin du retour sur Morteau après ces quelque 17 km et 1300 m de dénivelé négatif avalés en 6h30.

Photothèque complète







VARAPPE ET MONTAGNE MORTEAU AFFILIE FFCAM
16 RUE LOUIS PERGAUD
25500  MORTEAU
Contactez-nous
Tél. 03 81 67 45 76
Permanences :
jeudi 20h30 à 22h00
Agenda