Carnet de route

2019-03-23 Coucou les Z'amis de Varappe

Le 23/03/2019 par Fabienne et Raphaël Lucas

Coucou les Z’amis de Varappe, un p’tit come-back de 10 jours en arrière… 

Voici le printemps et nous voilà partis direction les Alpes du Sud, à Barcelonnette, au lieu-dit La Bayasse, situé à 1800 m sur le versant nord du col de la Cayolle, là où le déneigement s’arrête. Les « anciens d’la spatule » sont toujours au rendez-vous, accompagnés cette année d’une « bande de d’jeun’s » novices et bien motivés, le tout sympathiquement féminisé !

Si certains font du tourisme motorisé à travers le Haut-Jura avec ses mètres de neige en bord de route puis le tortueux Champsaur, d’autres sont plus directs et se font du souci en approchant du camp de base : certes quelques taches blanches sur les sommets au-dessus de Gap, mais beaucoup de verts pâturages, des rochers bien secs et une température quasi-estivale sur les bords du lac de Serre-Ponçon... nous sommes un peu inquiets et regrettons presque notre Jura natal ! La pittoresque montée dans les gorges du pied de la Cayolle nous rassure enfin… après la glace sur la route, les sommets et versants nord se découvrent et… la neige est bien au rendez-vous qui nous met directement dans l’ambiance. Nous voilà arrivés, puis suit au compte-goutte le joyeux convoi Mortuacien. 

Et c’est parti pour une super semaine de folles aventures à ski, de dénivelés, d’ambiance au top, de plein soleil, de bières locales, de goutte mais pas au compte-gouttes, de bons p’tits plats et gros p’tits déj’, sans oublier la neige en quantité suffisante, qualité soupe à glace bleue avec un risque avalanche quasi nul. Magnifique endroit sans voitures, sans bruit hors le dortoir des anciens, sans wifi, sans réseau ou presque, enfin juste assez pour Gégène 2.0 qui du même coup fera ses baptêmes de selfies.

Quelques faits marquants, de mémoire non exhaustive, le cerveau pas toujours bien oxygéné là-bas, à cause certainement de l'altitude :

  • Les fringales du grand Matt, prêt à bouffer même les emballages.
  • Les descentes dans les mélèzes, la trafolle et les rivières… au fait Marie, à La Trace les chaussures sont-elles bien étanches ?
  • Les séquences monoski cause fixation-allumettes.
  • La séance « Holiday On Ice » tous les matins derrière l’hôtel à l’heure de prendre les skis au local.
  • Pour les jeunes, des « premières » en couloir-crampons, qui ont assuré pas vraiment rassurés.
  • Les montées en ski de randonnée voire plutôt de fond sur l’interminable mais magnifique route de la Cayolle dans la fraicheur, les couleurs et les odeurs du petit matin.
  • Les derby genre Streif de Kitzbühel lors des retours au chalet.
  • Les empreintes de loups, de lièvres, de gallinettes cendrées typiques du Mercantour, les bouquetins (pas de cul).
  • Le tandem Playmobil Mimi-Raph qui à eux deux ne font qu’un.
  • La sublime « Pente aux Roland » bien rayée par nos soins le dernier jour avec au pied une bassine du Gégène comme dernière signature.
  • Les as du tarot et du p’tit au bout avec Maurice en boss incontesté.
  • Les retours tous bien secs voire cramoisis, avec la mousse qui pétille, réhydrate et ravigote sur la terrasse en plein soleil.
  • Pierres qui roulent et n’amassent pas mousse dans le « couloir de la peur » avec dans la foulée, des lunettes qui s’échappent sans qu’on puisse les rattraper et qui attendent toujours le retour de JPG.
  • Un improbable gars de la Police avec son antenne TV à 2800 m d’altitude… ah non, pardon, c’était un garde du parc qui capte les gypaètes et ne crachait ni sur le comté-brezi ni sur la topette du Raph.
  • Des skis qui s’font la malle dans la pampa et surtout dans la pente, à vitesse grand V.
  • Un magique « sac de plage » loin de ses bases et reconverti à la montagne en « sac de gnôles » : merci Michel.
  • L'anniversaire de Florie avec en prime le gâteau et le champagne offerts par Magali et Fred, nos sympathiques hôtes.
  • Les « Versions » en chanson de JPG et la plus fameuse, version Italienne… « C’est Marie qui me ravi o li… c’est bien connu ! ».
  • Les « lacs du Connemara » en version finale avec le Bob en pleine forme qui en perd sa savate…

Bref, on en oublie beaucoup, mais QUE d’excellents souvenirs !!! 

Ce qu’on n’oubliera pas, c’est la super organisation de Serge et Pierre, un grand MERCI à eux pour l’endroit idyllique, les randonnées et itinéraires proposés - le Mont Pelat sommet culminant de la chaine d’Allos, Pierre Plate et Pierres Eclatées, Les Garrets, la Tête de Chabrière avec son énorme cirque et son vallon perdu, le Trou de l’Aigle... -, l’idée du mixage des groupes, chacun y trouvant son compte, les débriefings-apéros bien arrosés etc…

Vivement l’année prochaine, j’sais pas vous, mais… NOUS on est déjà inscrits !!!

Photothèque complète







VARAPPE ET MONTAGNE MORTEAU AFFILIE FFCAM
16 RUE LOUIS PERGAUD
25500  MORTEAU
Contactez-nous
Tél. 03 81 67 45 76
Permanences :
jeudi 20h30 à 22h00
Agenda