Carnet de route

2019-03-23 Un raid bien étoilé

Le 23/03/2019 par Freddy Mougin

C'est à Bayasse, un bout du monde au milieu du col de la Cayolle, dans le parc du Mercantour, que Serge et Pierre nous avaient concocté le traditionnel raid en étoile de mars, par une belle semaine de pleine lune. Nous étions 28 participants, un record !, de 35 à 83 ans, tous des adeptes de la blanche sous spatule. La participation féminine était de 17 % mais ressentie... beaucoup plus ! Le manque léger de neige a été largement compensé par un risque d'avalanches très faible et un soleil généreux comme souvent dans les Alpes du sud.

Ce groupe un peu disparate était constitué de rêveurs contemplatifs, de fonceurs sportifs, voire compétitifs. Des blagueurs chanteurs et pour les veillées contes et légendes de Varappe... de grands bavards ! Ces anciens, dont je fais partie, radotent un peu : ils ont connu l'âge de glace, ces neiges que l'on disait éternelles, Pompidou, De Gaulle, skis longs et sacs de plomb ! Heureusement que de nouvelles recrues sont venues réactivées l'équipe. Ambiance garantie avec cette bande de joyeuses luronnes et de leurs compères qui ont enflammé nos soirées et la neige sous leurs skis !... Faut dire que ces élixirs dans le sac de plage qui circulait sous la table favorisaient bien les contacts intergénérationnels !!!

Autour de notre confortable refuge étoilé nous avons rayonné skis peautés dans ces montagnes sauvages, de cols en sommets. Pour n'en citer que quelques uns : le Mont Pelat 3050 m, le Restefond, les Garrets, le Trou de l'aigle... Des panoramas magnifiques, des rencontres insolites. Puis, après de longues descentes carvées, godillées ou en pédibus... ce plaisir immense de démouler ses pieds cloqués ! Ensuite, c'est en fauteuil, sur la grande terrasse ensoleillée que se retrouvent les groupes pour se désaltérer et échanger leurs aventures ou... mésaventures !

Par exemple : Les vis des « fix » qui se dévissent... L'épaule droite du Raph qui se déboite... La gauche qui se déchausse... Des skis rebelles qui se font la belle, qu'il faut aller rechercher crampons aux pieds... un job sympa pour Matt Sherpa !... Et ce virage à ne pas rater, perché là-haut, sur pente glacée !... Plus méchant, ces pierres torpilles qui nous visent comme des quilles !... Pour certains... découverte des crampons dans des couloirs frissons, qu'il faut grimper jusqu'au ciel, sans oser se retourner !... Sans oublier cette neige pourrie sur un torrent grondant qui vous dit... Je t'attends !... Puis, plus bas, les mélèzes vous tendent les bras et des cailloux vicieux vous pèlent les semelles !!!

Sinon, après sondage, ce fut pour tous un séjour génial riche en émotions et découvertes. Les anniversaires, le haut vallon de Laverq, la pente veloutée des « Roland Brothers », etc... Une parenthèse hors du temps, sans wifi, avec pour tout voisin des troupeaux de bouquetins et des loups plus discrets que cette meute en bonnet descendue du Haut-Doubs.

Photothèque complète







VARAPPE ET MONTAGNE MORTEAU AFFILIE FFCAM
16 RUE LOUIS PERGAUD
25500  MORTEAU
Contactez-nous
Tél. 03 81 67 45 76
Permanences :
jeudi 20h30 à 22h00
Agenda