Carnet de route

2019-03-04 Arclusaz 2019

Le 04/03/2019 par Pierre Caron

Lundi 4 mars nous ne sommes plus que trois, Claude, Daniel et moi pour conclure notre weekend savoyard. La météo n’est guère encourageante, ciel plombé, vent violent et gouttelettes de pluie sont au rendez-vous. C’est vers le massif des Bauges que nous nous dirigeons. Nous passons le col du Frêne (950m) et débouchons dans une haute combe où se situe le village Ecole. Les conditions climatiques et nivologiques étant défavorables, notre objectif est modeste : essayer d’aller jusqu’au col d’Arclusaz (1770m).

Nous remontons en voiture la route forestière du Bois des Jarses praticable jusqu’à  la bifurcation coté 948 m sur la carte. A peine descendus de voiture nous sommes bousculés par de violentes rafales. Notre itinéraire est simple : suivre la piste jusqu’à la sortie du bois des Jarses, remonter la combe en passant par le chalet du Praz puis rejoindre le chalet des Arbets (1536m) et enfin franchir un dernier petit raidillon menant au col. C’est tout droit, plein sud. Piqués par je ne sais quelle mouche ou pressés d’en finir nous adoptons un rythme de montée très rapide. En quatre kilomètres nous n’avons fait que 300 m de dénivelé. Nous nous arrêtons à la sortie du bois pour attendre Daniel. Claude grâce à sa montre « hyper connectée » me dit que nous avons fait des pointes à plus de 5 km/h. Daniel nous rejoint et pour le chambrer Claude lui annonce : dépêche-toi on repart. Le regard sévère, Daniel nous dévisage et laisse échapper sa sentence : « C’est à cause de ce genre d’attitude que j’ai quitté le CAF de Montbéliard ». Nous le rassurons il peut prendre tout le temps pour se restaurer et manger son œuf tranquille. A partir de maintenant nous restons groupés.  

Le couvert forestier nous avait relativement protégé, il faut remettre un vêtement. Plus nous montons, plus la situation se dégrade. La neige chassée par le vent nous attend au chalet des Arbets. Devant nous au col le spectacle est dantesque, les nuages se déchirent sur la Dent d’Arclusaz, nous assistons à des jeux de lumière fantasmagoriques, les crêtes fument, le vent gronde. Un buisson malingre quelques dizaines de mètres sous le col nous offre un abri symbolique. Courage, fuyons je tente un premier virage qui tourne à l’échec, la neige n’est vraiment pas bonne. Mes deux compères pratiquent une discipline ressemblant plus à du ski, moi je me contente tant bien que mal de me freiner dans les contrepentes sans oser tenter le moindre changement de direction. C’est seulement au niveau du chalet du Praz que j’exécute de timides virages. Nous rejoignons la piste forestière et nous nous laissons glisser jusqu’à la voiture en déchaussant plusieurs fois, lorsque la neige fait défaut. Nous sommes complétement trempés cela aussi c’est un autre aspect de la randonnée. 

Merci à Nicole pour son accueil et son hébergement chaleureux.







VARAPPE ET MONTAGNE MORTEAU AFFILIE FFCAM
16 RUE LOUIS PERGAUD
25500  MORTEAU
Contactez-nous
Tél. 03 81 67 45 76
Permanences :
jeudi 20h30 à 22h00
Agenda