Carnet de route

2019-01-03 Et le vent chantait au Chantonnet

Le 03/01/2019 par Serge Deprez

Comme la semaine précédente, la neige faisant toujours défaut à basse altitude, il nous faut trouver une course avec un départ suffisamment haut pour pouvoir chausser les skis en arrivant. A La Fouly, petite station nichée au bout du Val Ferret à environ 1600 m nous sommes toujours à peu près sûrs que ce soit le cas.

Nous sommes 14 avec pour objectif le Chantonnet, sommet relativement bien accessible dans le prolongement de l’arête NO de la Tête de Ferret. Nous allons nous séparer en 2 groupes homogènes, le premier conduit par Pierre et Alain devrait tenter, si les conditions le permettent, la Tête de Ferret culminant à 2713 m tandis que le second se « contenter » comme prévu du Chantonnet à 2575 m.

Il fait très froid au départ lorsque nous nous préparons, environ -12 °C mais heureusement pas de vent et vu les fumerolles blanches sur les sommets alentour ce ne doit pas être le cas en altitude. Nous attaquons notre course par le versant E du Crêtet de la Gouille ce qui nous permet très vite de retrouver le soleil et de pouvoir commencer à nous réchauffer. Nous avançons d’un bon rythme et atteignons rapidement le collet entre le Crêtet de la Gouille et le Crêtet de la Perche, point de passage obligé pour les 2 groupes permettant de rejoindre la Combe des Fonds.

Après un courte pause réparatrice nous atteignons le fond de la combe d’ou nous pouvons apercevoir notre sommet à gauche du Petit Col Ferret. Par une courte pente un peu raide rive droite de la combe nous atteignons le replat des Planfins de la Léchère avec à main gauche la face N de la Tête de Ferret que le premier groupe est en train de gravir. Quelques montagnes russes nous amènent au pied de l’ultime pente menant au sommet du Chantonnet où nous sommes accueillis par des rafales de vent glaciales.

Tant bien que mal nous allons ôter nos peaux et nous préparer pour la descente afin de rapidement nous remettre à l’abri du vent. Sur le replat où nous étions auparavant, nous allons attendre les participants du premier groupe qui sont en train de descendre de la Tête de Ferret : à les entendre les conditions au sommet étaient dantesques mais ce sont toujours de bonnes expériences qui permettent de nous rendre compte que nous sommes petits face aux éléments déchainés.

Par une neige dure mais facile à skier nous continuons ensemble notre descente jusqu’au chalet de la Léchère-Dessus où nous prenons une petite demi-heure pour pique-niquer avant de rejoindre nos voitures par un dernier schuss. Puis nous terminons cette agréable sortie avec un arrêt obligatoire dans une auberge du Val Ferret où, qui une bière, qui un chocolat chaud, pour accompagner le pain d’épices de Catherine.

Photothèque complète







VARAPPE ET MONTAGNE MORTEAU AFFILIE FFCAM
16 RUE LOUIS PERGAUD
25500  MORTEAU
Contactez-nous
Tél. 03 81 67 45 76
Permanences :
jeudi 20h30 à 22h00
Agenda