Carnet de route

2018-09-30 A la découverte des Sommêtres

Le 30/09/2018 par Serge Deprez

Suite à notre récent week-end à Abondance au cours duquel nous avons parcouru ensemble l’arête SW du Linleu nous avons avec Pierre proposé à Marion et Guillaume pour continuer leur apprentissage de la progression en terrain d’aventure de les conduire à la découverte des Sommêtres.

La journée malgré la fraicheur matinale s’annonce belle et à 10 heures nous nous retrouvons au pied de l’arête pour nous équiper avec casque, baudrier et quelques sangles, non sans avoir surpris au cours de notre marche d’approche une horde de chamois détalant à notre vue dans le pierrier voisin. Pierre encordé avec Guillaume attaque la première longueur facile puis sur une deuxième corde nous enchainons avec Marion jusqu’au premier relais. D’un commun accord nous laissons le soin à nos compagnons de cordée respectifs de gravir en tête la deuxième longueur, verticale mais bien protégée par deux plaquettes.

Arrivés sans encombres sur la large terrasse consécutive à cette section nous devons à présent raccourcir notre encordement pour progresser corde tendue, une sangle passée de temps à autre autour d’un arbre ou d’un becquet assurant notre protection. Rapidement nous arrivons à un passage qui demande habituellement une désescalade facile d’une quinzaine de mètres mais pour compléter l’apprentissage de nos deux novices je propose à Pierre de tirer un rappel.

La corde passée autour d’un arbre, Pierre s’installe et commence à descendre tandis que je recommande à Guillaume de manipuler correctement son descendeur - manipulation dite du descendeur imperdable - pour éviter de le perdre et ce qui devait arriver arriva quelques dizaines de secondes plus tard : ding… ding… ding ding et voilà le descendeur dévalant la pente, bel et bien perdu.

La suite de notre progression se déroule sans problème, nous enchainons passage de ressauts, désescalade, traversées horizontales plus ou moins exposées laissant le soin à nos compagnons de cordée respectifs de franchir en tête sous nos conseils les passages les plus intéressants. Leur appréhension diminue, la confiance dans les prises augmente, leurs mouvements s’enchainent après plus d’assurance, des automatismes s’installent et c’est à environ 14 heures 30 que nous débouchons vers la croix sommitale.

Comme à l’accoutumée nous nous dirigeons vers la charmante cabane des Sommêtres perchée à quelques encablures du sommet pour nous restaurer et passer ensemble un moment de convivialité avant de reprendre la route en direction de Morteau. 

Photothèque complète







VARAPPE ET MONTAGNE MORTEAU AFFILIE FFCAM
16 RUE LOUIS PERGAUD
25500  MORTEAU
Contactez-nous
Tél. 03 81 67 45 76
Permanences :
jeudi 20h30 à 22h00
Agenda