Carnet de route

2018-07-16 Une nouvelle initiation aux Sommêtres

Le 16/07/2018 par Marie Garnache

Suite à l'initiation d'alpinisme en Suisse, mon fils Paul s'interrogeait sur la difficulté de l'arête du Gross Diamantstock à laquelle le groupe avait renoncé. Serge Deprez lui a suggéré de faire d'abord une arête plus accessible, comme par exemple l'arête des Sommêtres. Rendez-vous était donc pris pour le 16 ou 17 juillet, suivant la météo. Un temps estival et dégagé étant annoncé pour lundi 16, le départ de Morteau fut fixé à 7h30, avec Serge et Pierrot comme chefs de cordée, et Paul et moi-même comme novices.

Après une marche d'approche d'une petite heure sur un chemin descendant dans le bois, parmi quelques sapins "remarquables", nous avons pu enfiler baudriers et casques et préparer cordes, sangles, dégaines et mousquetons. Pour moi plus que pour Paul, c'était une grande première, ayant débuté l'escalade l'automne dernier et n'ayant pratiqué qu'au mur du lycée et à la dalle des Gras.

Partant à la découverte de l'escalade en terrain d'aventure, j'avoue avoir ressenti une certaine appréhension, mais qui fut rapidement balayée devant l'expertise et l'expérience de nos guides de cordée. Ce fut pour moi l'occasion de découvrir plusieurs termes et techniques, comme la progression à corde tendue, le noeud de cabestan, l'avalement de corde, la désescalade, la pose de relais, etc... 

Dès la première longueur, plutôt technique, j'ai pu apprécier cette nouvelle activité, en pleine nature, avec des vues magnifiques sur la vallée du Doubs et Goumois, sous le soleil et parmi les pins maritimes qui donnaient un air de vacances à cette belle journée. Pierrot et Paul progressaient devant nous, tandis que j'écoutais avec attention les conseils de Serge, qui de temps à autres prenait aussi le temps de quelques photos. C'est ainsi que les longueurs se sont enchaînées, m'apportant toutes un réel plaisir, avec des passages portant bien leur nom, tels que le crapaud, l'arête du vertige et le rasoir.

Après presque 4 heures de progression, nous avons atteint la croix et le sommet, puis la cabane pour un casse-croûte bienvenu. 

Cette journée fut idéale pour la découverte de cette arête, merci encore à Serge et Pierrot pour leur patience et leur expertise.

Marie

Photothèque complète







VARAPPE ET MONTAGNE MORTEAU AFFILIE FFCAM
16 RUE LOUIS PERGAUD
25500  MORTEAU
Contactez-nous
Tél. 03 81 67 45 76
Permanences :
jeudi 20h30 à 22h00
Agenda