Carnet de route

2018-05-24 Aménagement de l'accès à la grotte des Troglodytes

Le 24/05/2018 par Serge Deprez

Réaménager l’accès à la grotte des Troglodytes sur la commune de Saint-Julien-lès-Russey avait un côté sentimental pour Jean-Marie. En effet ces aïeuls s’y étaient rendus au début du 20ème siècle comme en témoignent les inscriptions toujours présentes sur les parois et d'autre part il y avait accompagné en 1991 son père alors âgé de presque 80 ans.

La pluie de la matinée de ce jeudi 3 mai a quelque peu perturbé l’organisation de la première journée de travaux obligeant Jean-Marie à repousser en début d’après-midi le départ de notre petite équipe de 7 volontaires. La première étape consiste à nettoyer et sécuriser ce qui reste du sentier d’accès. Nous nous répartissons les tâches, couper des ronces et des branches d’arbres gênantes, tailler des marches, rectifier un virage ou tendre une main courante dans un passage délicat. Arrivés à l’aplomb de l’entrée nous examinons la situation : il reste une vieille échelle de bois pas très solide et une poutrelle de ferraille où devait être posée la passerelle originale. Nous décidons de fixer deux plaquettes d’escalade dans la paroi pour faciliter le hissage d’une première perche devant constituer la future passerelle. Mais le temps passant trop vite, nous devons pour aujourd’hui nous résigner à stopper les travaux que nous reprenons le jeudi 24 mai.

Pour cette deuxième journée, une partie de la précédente équipe est présente renforcée par Michel, un ami spéléologue de Jean-Marie. Le long du sentier rendu bien glissant par les fortes pluies de la nuit précédente nous nous affairons à confectionner une deuxième perche et à la transporter au pied de la paroi donnant accès à la grotte ainsi qu’une échelle en alu d’occasion que Jean-Marie a dégotée aux Frenelots. L’échelle dressée, nous pouvons glisser la deuxième perche à côté de celle que nous avions mise en place la fois d’avant. Nous plaçons encore deux plaquettes le long de cette nouvelle passerelle rudimentaire et la main courante installée, nous nous rendons sous le porche d’entrée où une bouteille de pétillant est ouverte en guise d’apéritif avant d’entreprendre la visite de la grotte.

Les frontales installées sur nos casques il nous faut ramper une dizaine de mètres pour passer une étroiture donnant accès aux salles suivantes. Nous admirons les nombreuses concrétions en essayant de ne pas déranger une chauve-souris pendue la tête en bas, lisant au passage toutes les inscriptions jusqu’à en trouver une attribuée aux ancêtres de Jean-Marie. Arrivé au fond de la dernière salle accessible pour nous, Michel, équipé de sa tenue de spéléologue averti va s’enfiler dans un trou de souris, disparaître de notre vue et en ressortir après une dizaine de minutes en nous informant qu’il est impossible de continuer sans l’équipement et le matériel adéquats. Nous faisons marche arrière et c’est sous la voûte d’entrée de la grotte que nous mangeons notre casse-croûte bien mérité.

Sur le chemin du retour Jean-Marie propose de faire un petit détour pour visiter la grotte de Sarradin dont l’entrée de plain-pied en facilite l’accès. Comme la grotte des Troglodytes elle a servi de grotte-refuge pour les habitants de Saint-Julien-lès-Russey notamment durant la Guerre de Dix ans entre 1636 et 1644. Après quelques hésitations Jean-Marie repère le cairn qui marque le début du sentier pentu y menant puis, arrivés sur le site, nous faisons un aller-retour dans les trois salles aisément accessibles, la suite de l’exploration nécessitant également un équipement spécifique. Nous terminons cette journée bien remplie par un rapide crochet sur l’un des nombreux belvédères donnant sur Rosureux et la vallée du Dessoubre.

Photothèque complète







VARAPPE ET MONTAGNE MORTEAU AFFILIE FFCAM
16 RUE LOUIS PERGAUD
25500  MORTEAU
Contactez-nous
Tél. 03 81 67 45 76
Permanences :
jeudi 20h30 à 22h00
Agenda