Carnet de route

2017-12-29 Un Chasseral alpin

Le 29/12/2017 par Serge Deprez

Etant donné l'excellent enneigement du massif du Jura, le Chasseral va remplacer pour cette dernière sortie de l'année 2017 la Fochsenflue, sommet modeste culminant à 1975 m au départ de Jaun. En effet pourquoi faire des centaines de kilomètres alors que notre région nous offre un hiver des plus remarquables avec des conditions de ski exceptionnelles.

Nous sommes 17 au départ du parking de la combe Grède et pour des raisons évidentes d'organisation nous décidons de composer 2 groupes homogènes. Manu, après avoir effectué les contrôles DVA d'usage partira le premier avec ses 7 acolytes, nous enchainerons notre périple à quelques minutes du groupe précédent, le petit Missel fermant la marche.

Laissant la Combe Grède sur notre gauche nous atteignons après une montée raide mais régulière la métairie Aux Renards où nous ferons une première pause bien méritée. S'ensuit une légère descente suivie d'un court raidillon dans la forêt qui nous amène aux environs de la Métairie des Plânes. Nous traversons les pistes de ski des Savagnières pour nous diriger par une nouvelle montée en direction du col de l'Egasse puis vers le sommet de la Cornette en louvoyant entre les sapins dans une neige légère mais bien profonde. Accueillis par un vent frais qui commence à se renforcer laissant présager l'arrivée de la perturbation annoncée par Météo Suisse, nous nous abritons derrière la cabane pour nous restaurer et ôter les peaux de nos skis.

Suspectant une neige gelée et travaillée par le vent en versant sud de la Cornette nous décidons d'emprunter notre itinéraire de montée pour revenir au col de l'Egasse puis de plonger dans la combe menant au Pré aux Auges : magnifique descente dans une neige excellente. A l'abri du vent sur le plat du Pré aux Auges nous devons remettre les peaux pour gravir les 300 m qui nous séparent du sommet du Chasseral. Pour Christian l'aventure se terminera ici, impossible pour lui de remettre ses nouvelles peaux sans colle. 

D'abord protégés du vent par la forêt et le relief du terrain nous devons ensuite en affronter les puissantes rafales peu avant la métairie Meuser. Le signal du sommet est déjà visible mais il faut encore batailler un moment sur la dernière pente plus ou moins glacée pour enfin l'atteindre après une ultime conversion. Il est midi et demi mais les rafales de plus en plus violentes nous contraignent à repousser l'heure du casse-croûte. Les peaux rapidement mises dans le sac nous filons en direction de la métairie Meuser pour ensuite rejoindre le Pré aux Auges dans la neige sublime de la combe empruntée précédemment. 

Chacun ayant avalé son sandwich nous remettons les peaux pour une dernière ascension : il s'agit d'atteindre le point 1471 sur la crête du Houbel. Nous suivons le fond de la combe menant à la métairie de Morat pendant 5-600 m avant de commencer de gravir à main gauche une pente raide qui mène à un col de la crête peu visible du bas. Les premières conversions relativement aisées seront suivies par une succession d'une quinzaine d'autres plus difficiles et plus serrées dans une neige profonde accumulée par le vent, bon exercice pour Sophie plus ou moins novice en la matière. Arrivés au col, il faut encore malgré le vent et la neige qui commence à cingler les visages, suivre sur 300 m la crête accidentée pour arriver au point convoité, Gégène chantant du Johnny à tue-tête pour encourager la troupe.

Après avoir aidé Maurice et Denis à ôter les peaux et rechausser, nous nous élançons dans la pente en slalomant dans une neige de rêve autour des arbres rabougris de la crête sommitale du Houbel. Nous débouchons dans les alpages qui nous mènent des Limes Derrière aux Limes du Bas où nous nous regroupons. Un chemin facile nous conduit au dessus de la Vieille Vacherie d'où nous reprenons notre descente dans les prairies enneigées jusqu'à la Fauchette. De là un chemin forestier nous conduira jusqu'à nos voitures où nous attendait l'autre groupe. 

Après 1325 m de dénivelé au Chasseral dans des conditions météorologiques difficiles nous irons nous requinquer avec une petite mousse au Café Fédéral de Villeret.

Photothèque complète







VARAPPE ET MONTAGNE MORTEAU AFFILIE FFCAM
16 RUE LOUIS PERGAUD
25500  MORTEAU
Contactez-nous
Tél. 03 81 67 45 76
Permanences :
jeudi 20h30 à 22h00
Agenda